Un petit châle de printemps pour un début d’automne – 3 Color Cashmere Shawl

Bonjour,

J’espère que vous allez bien en cette fin d’été…
Il fait encore chaud mais ce matin, le ciel est bas, il a plu durant la nuit…
Je crois que nous n’échapperons pas à une journée de pré-automne, entre tricot, film, rangement et thé fumant bien calés dans le canapé.
Hier, nous avons encore profité de la chaleur et du beau temps avec une journée trépidante : mes muscles s’en souviennent (je paye mon inertie de l’été, même si les entrainements reprennent en douceur).
3 color cashmere shawl 1
Ce ciel peu lumineux m’a donné des envies de cocooning et j’ai ressorti mon 3CCS de sa boîte, il est fort probable que les matins se rafraichissent un peu et que sa compagnie autour de mon cou ne soit plus un luxe.
3 color cashmere shawl 2
Le 3CCS ?
Oh pardon ! Le 3 Color Cashmere Shawl de Joji Locatelli !
Nous avions été nombreuses à craquer sur la nouveauté de Joji Locatelli cet hiver. Je l’avais glissé dans mes favoris et lorsque Lise a proposé un KAL, je n’ai pas résisté longtemps !! (Non, on ne parlera pas ici de ma montagne d’encours à faire peur !!)
Le KAL a commencé le 1er mars, j’ai dû mettre un petit mois à le terminer non sans râler sur le rabattage en picots !

J’avais adoré la variation des sections qui apporte une nouveauté lorsque les doigts commencent à montrer quelques signes d’ennui. Petits trous, rayures, texture, dentelle et picots…Une vraie recette magique pour le bonheur de la tricoteuse de châles…
3 color cashmere shawl 3
Pour ce modèle, mon choix s’était porté sur des écheveaux baby alpaga et baby alpaga et soie. L’envie de douceur et de câlins était la plus forte comme aujourd’hui…
Ma couleur A est une Alpa’Soie de Petit Bout de Laine coloris « Ours Brun » de la box de janvier, la couleur B un baby alpaga coloris « Dans le grenier de ma Grand-Mère » de La Fée Fil et retour chez Petit Bout de Laine pour la couleur C avec une Alpa’Soie coloris « Valentine » de la box de février.
3 color cashmere shawl 4
Et voilà mon doudou est de nouveau sur mes épaules, il risque fort d’être mon incontournable de ce début d’automne…

Et vous, vous avez des châles fétiches qui vous accompagnent partout ?

Bonne journée.

C’est la rentrée !!

Bonjour !

C’est la rentrée !!

Septembre, plus tout à fait l’été qu’on a envie de voir et pas encore tout à fait l’automne. 
Septembre, le mois de transition. 
Malgré un début de semaine morose, les prévisions météo nous permettent de rêver encore à un été qui se prolonge. (pourvu qu’on ne le paie pas trop cet hiver… – enfin… un vrai hiver, je ne suis pas contre…)
Bref, le beau temps qui nous est promis offre encore un peu de temps à vivre au rythme de l’été. On espère en profiter pour quelques petit-déjeuners sur le balcon et autres pique-niques. Pourtant, au réveil, je vois cette la luminosité qui décline et bientôt, je me léverais pour voir le soleil se lever…
L’automne sera là lorsqu’il faut que je change ma garde-robe pour des vêtements bien plus chauds en prévision de l’hiver.

C’est la rentrée !!
Enfin… c’était jeudi pour mon loulou et jeudi aussi pour moi…
Encore une rentrée que je n’ai pas pu faire avec lui… mais bon, il n’avait qu’une heure de présence sur le collège (c’est une rentrée, ça ??) et je l’ai déposé le lendemain. C’était plus ce jour-là, le jour de la vraie rentrée… Avec les grognements et autres couinements du genre « tu te rends compte, je passe 9 heures à l’école aujourd’hui !! » ou « Non, mais… tu es vraiment sûre que l’école ça sert à quelque chose ? » (ne pas répondre à la question tant qu’on n’est pas certain de disposer d’une série d’arguments inébranlables).
Le retour à l’école des têtes blondes augmentent le niveau d’anxiété, changement de classe, changement de professeurs, changement de méthodes… Comment soutenir le Loulou dans son quotidien, on plonge plus ou moins vers l’inconnu…Mais on sait tous que ça ira.

C’est la rentrée, c’est certain.
Il y a comme un coup de stress dans l’air.
Les transports sont de nouveau bondés, les gens se marchent sur les pieds, se bousculent pour entrer dans le wagon… ou le bus. Mais sinon tout va bien !!

Septembre, le mois des transitions… Le mois des nouveaux départs ?…
La rentrée rime avec reprise des entraînements de karaté et des cours de self défense. Mes muscles se rebellent. Pourquoi changer de l’inertie des vacances ? Rien de moins simple que de les convaincre que c’est pour leur bien, mon bien ! Mais une fois chaud et dans la sueur, étrangement, ils en redemanderont.

La rentrée et septembre rime aussi avec régime. Commencé il y a 15 jours… La balance annonce 3 kilos (d’eau !) de moins, les centimètres s’effacent.
Je trouve le rythme de cette nouvelle alimentation. Je me réconcilie avec mon corps… J’essaie de m’aimer un peu plus et d’être dans le présent (un sacré défi !)
En attendant, on sait se faire plaisir de temps à autre…

Alors pour m’accompagner, j’ai commencé un bullet journal. J’apprends doucement…
Un besoin d’étre organisée…?
Non, pas vraiment, j’ai réuni mes trois carnets en un seul cahier… Avec toujours le même souci de m’ancrer dans le présent et de prendre de temps.
De bonnes résolutions ?
Mes encours avancent… Objectifs : continuer et finir

Et vous, ce mois de septembre, vous le voyez comment ?

Bonne journée !

Gemini, mon petit top d’été…

Bonjour,

Il fait encore un peu chaud non ? L’été semble persister… Dire qu’on dit souvent qu’après le 15 août, l’été est foutu, cela fait quelques année que ce n’est plus si vrai. Au moins, nous allons pouvoir porter encore quelques temps nos petits tricots à manches courtes…

Et comme certains tricots sont souvent liées à de belles histoires et de belles rencontres, mon Gemini est de ceux-là.

Chaque année, j’essaie de participer à un KAL qu’organise les Pelotes de Sacha, les modèles qu’elle nous propose sont toujours très inspirants. J’ai commencé  avec le KAL Sari Cardi, cette année, je suis toujours en cours sur mon Herbarium (et pourtant, il ne reste pas grand chose !!) et puis il y avait eu le Kal Gemini en 2015, un petit top pour l’été sans couture (ou presque) réversible tricoté en top-down.

On trouve ce modèle gratuit sur le blog « Knitty »
gemini1J’avais choisi la Fonty Bohème comme fil. Un fil DK en coton et lin. Une texture parfaite pour l’été et la mi-saison. Le pull est monté très vite, entre les week-ends pluvieux du mois de mai et les longs trajets en voitures à l’occasion des ponts qui avaient ponctué cette période.
gemini2C’est le deuxième été où je prends plaisir à porter ce petit haut. Son côté réversible apporte beaucoup de confort. Un côté tout en dentelle pour un aspect romantique tout en douceur et en charme, l’autre coté plus sportif ou casual, où la dentelle n’apparait que sur le haut des manches.
gemini3Il se trouve que je le porte surtout avec des pantalons. Pour les jupes, je n’ai pas trouvé celle qui aurait pu se marier à merveille avec lui mais il passe bien avec une de mes jupes de tailleur. Il se bonifie avec le temps mais la fibre s’abime malgré tout et je crains pour l’été prochain… peut-être l’occasion d’en refaire un,… Qui sait…

Belle journée !

Mes tricots de l’été 2016

Bonjour,

Août s’achève.
Dans quelques jours, avec la rentrée des vacanciers, des radios, des télés et surtout la rentrée des loulous, on pourra vraiment dire que les vacances sont finies pour la majorité d’entre nous et que l’on reprend pleinement le chemin de la routine…

Mais pour ne pas vous mettre le moral à zéro et vous replonger trop vite dans un quotidien un peu trop dans les tons de gris, si nous posions un regard bienveillant sur mon programme tricotesque de l’été ?
Avant de partir en vacances, j’avais sur mes aiguilles un MKAL, le Dockside MKAL d’Alicia Plummer, Posh DK coloris Pipe Dreams de chez Lilou. Sachez qu’il est toujours sur mes aiguilles et qu’il avance tranquillement… pour la simple et bonne raison que le MKAL n’est toujours pas terminé !
C’est un projet qui permet de s’aérer régulièrement, le temps de quelques soirées, des encours plus réguliers.
La laine est d’une douceur… Un vrai doudou. Ce qui ajoute au plaisir de le tricoter…
Mon très gros projet de pull, le Heavenly de Ankestrick en Rêveuses DK « Errer sur la lande » est terminé. C’est le seul projet à être tombé de mes aiguilles depuis notre départ en vacances.
J’ai eu la bonne idée de le commencer en pleine canicule… Quelle idée de tricoter de l’alpaga par de telles températures !!
Il faut juste que je lui fasse prendre un bain !!
Encore du vert sur mes aiguilles avec le Sparkling Rain de Christelle Nihoul alias Christal Little Kitchen, on va croire que j’ai besoin de rééquilibrer un chakra ?
Modèle passionnant.
Si j’ai dû défaire une bonne partie du châle (deux jours de travail !), parce que me mettant la pression et ne lisant pas correctement les instructions…, je prends un grand plaisir à le tricoter. Tout est clair, j’enregistre facilement les séquences de dentelle, ouf !
Malheureusement, si j’avais rêvé de l’achever pour le 31 août, mon emploi du temps m’a conduit à revoir mes prétentions… surtout avec un rabattage en picots ! Mais bientôt sur mes épaules !!
Quant à la laine de Squirrel’s Yarns, c’est une belle découverte, le gradient fait merveille. Cependant, elle a tendance à accroché sur les doigts, sans doute la présence de lin dans la composition du fil.
Comme promis, je prépare l’automne avec le petit boléro, Grand Fille Modèle de Lili Comme Tout mais je n’y ai pas touché depuis le 18 août… Il n’y a pas d’urgence…

En résumé, « les yeux plus gros que le ventre » comme trop souvent.
Pas la peine de vous faire la liste de mes envies pour la rentrée… Je vais avancer mes encours jusqu’à l’arrivée d’un testknit qui devrait bien m’occuper en septembre.

Passez une belle journée !

Des découvertes en cuisine – Nu3 Insider club box été 2016

Bonjour,

Aujourd’hui petite balade en cuisine ou presque !!

Mi-juillet, juste avant mon départ en vacances, j’ai reçu la Nu3 Insider box de l’été.
J’ai découvert le site de vente en ligne Nu3 – Intelligent Nutrition alors que je cherchais de la purée de pistaches (j’avais fait le tour des magasins bio des alentours et le produit était introuvable.). J’y ai trouvé mon bonheur et bien plus… Beaucoup de produits sans lactose, sans gluten et issus de l’agriculture biologique convenant parfaitement aux végétaliens et crudivores (si vous en avez dans votre entourage !)
En fait, des produits dont j’ignorais absolument tout. L’occasion de fureter, d’essayer de comprendre et de faire des découvertes.
Curiosité quand tu nous tiens, je me suis inscrite au Nu3 Insider Club, ce qui me permet de vous présenter aujourd’hui cette box « Happy & Healthy » de l’été.

Le temps de revenir de vacances, de reprendre « une vie normale » et c’est parti pour la découverte, les interrogations et les sueurs froides.


On commence par les petits sticks Nu3 Mix Matcha Coco, un mélange de poudre matcha japonais et de sucre de fleur de coco. L’idéal pour préparer un matcha latte ? Il suffit de dissoudre le stick dans 50 ml d’eau puis de mélanger le tout dans 200 ml de lait chaud (ou froid, ça se tente aussi !!)

Il ne fallait pas se rater, le matcha est un produit que j’utilise assez peu mais pour lequel j’ai une vraie adoration. Son utilisation relève chez moi du cérémonial, les années de vie au Japon sont passées par là.
C’est ma zone refuge quand le moral flanche et que j’ai besoin de retrouver mon cocon. Ajouter que l’amoureux se laisse mener par l’estomac dès qu’on parle de noix de coco. On n’en attendait beaucoup.
Je n’ai pas été déçue. J’ai opté pour du classique un matcha latte au lait d’amande. Attention, le matcha est très présent avec un goût très proche de la pousse d’épinards cela peut rebuter certains.
J’attends que mon petit loup rentre de vacances et je compte bien lui faire partager cette découverte en ajoutant un de ces sticks à ma pâte à pancakes pour le brunch du dimanche.

On reste dans l’univers de la noix de coco, car on trouvait aussi dans cette box de la Nu3 purée de noix de coco…
Ok, le lait de coco, la crème de coco, l’huile de coco, le sucre de fleur de coco, je connais. Mais la pulpe de coco n’avait jamais passé la porte de la maison.
Pour réaliser ce produit, la chair du fruit de la noix de coco est séparée de sa coque dure puis séchée. Ensuite cette chair de noix de coco séchée est broyée puis transformée en purée pure et crémeuse. C’est un peu gras mais ce n’est pas de l’huile, on sent bien la fibre.
Pour le moment, je l’ai surtout utilisée dans mes curry et aussi mélangée au riz avec un grand succès. J’en glisse de temps en temps dans mon smoothie du matin ou dans mon porridge. J’ai l’impression de partir en voyage…
Je réflechissais à la facon de l’utiliser dans un gâteau lorsque je suis tombée sur ce cake aux nectarines et à la purée de coco sur le blog de Cléa Cuisine. Preuve que ce n’est vraiment pas une idée incongrue.

A la vue de la fiole de Nu3 Nutri-Nick Gouttes de Stevia – Vanille, j’ai fait la grimace. Ok ! La stevia, c’est le truc à la mode. Mais non, ça n’a pas le goût du sucre. Les hommes de la maison detestent ça. Donc, je suis le seul cobaye… Sachant qu’une petite bouteille peut sucrer jusqu’à 40 litres de liquide, j’ai du temps de test.
Petite frayeur ! Le goutte à goutte peut être rapide et il faut bien doser sinon, c’est bon à jeter ! Pour le moment, je me contente de sucrer mes yaourts, quelques boissons et mes flocons d’avoine.

Reste la Nu 3 Raab Vitalfood Protéine de Riz, le produit qui me pose le plus de questions.
Il s’agit de poudre de riz brun germé, riche en protéines végétales, acides aminés essentiels avec moins de 1% de matières grasses. Voilà… et je n’étais pas beaucoup plus avancée.
Finalement, comme j’avais fini une des boîtes de substituts de repas que j’utilise en collation après le sport, j’ai opté pour un mélange de lait végétal et de 20g de poudre. Ça n’a pas de goût salé ou sucré, j’ai décidé de l’utiliser en ajout de mon smoothie « retour de sport », la poudre épaissit le jus. Mais, j’avoue que je ne suis pour le moment pas super fan… surtout parce que cela change mes habitudes, il s’agira de voir si je finis par ne plus pouvoir m’en passer.
Je me pose la question de savoir si cette poudre pourrait se comporter comme une farine pour certaines préparations… A tester !

Voici donc mes dernières aventures en cuisine !
Je vous promets quelques photos de recettes dans les semaines qui viennent.

Bonne Journée

{Box reçue en test par le partenaire}

Dans les champs de tournesols – Abencerage Shawl

Bonjour,

Ici, ça tricote !! Et chez vous ?
Sur mes aiguilles, j’ai glissé les mailles d’un châle de Christelle Nihoul. C’est un bonheur, la dentelle est addictive… ça avancerait presque tout seul…
Mais pour le premier châle de Christelle qui est tombé de mes aiguilles, ce fut une toute autre histoire !
Abencerage Shawl 4
Abencerage est le résultat d’un MKAL organisé en 2015.
Fascinée par les châles qu’elle avait réalisés, je n’arrivais pas à en choisir un. Le lancement du MKAL fut l’occasion de laisser mon côté aventureux prendre le dessus et de tenter ce tricot à l’aveugle.
Le résultat se révéla une belle surprise mais le chemin pour y parvenir fut jonché d’embûches et particulièrement douloureux.
Abencerage Shawl 1
J’avais choisi pour ce projet deux écheveaux, un de Faces Bleues fingering (à l’ombre des tournesols) et un de Chaussettes (ventre de souris) tous deux produits chez les (Vi)laines.
Abencerage Shawl 3
Le suivi du patron délivré par section au fil des semaines fut assez inégal. Le patron est vraiment très bien écrit mais je manquais de concentration et j’ai commis pas mal d’erreurs en voulant aller trop vite. J’ai eu beaucoup de mal avec le rythme de certaines sections dont je n’ai parfois compris la logique qu’en arrivant sur les derniers rangs. Autant dire que la souffrance peut parfois être longue.
Mais je me suis accrochée, la difficulté technique passée le jeu en valait vraiment la chandelle.
Abencerage Shawl 4
Puis… il y eu l’enfer du rabattage. Ici aussi souffrance, impossible de trouver le rythme et désespérée, j’ai posé l’ouvrage quelques longues semaines. Finalement, les picots qui me rebutaient ont trouvé de l’écho au bout de mes doigts même si ce fut pour quelques longues soirées qui m’ont semblé interminables. J’en suis venue à bout !!
Mais aujourd’hui encore quand je vois que le rabattage d’un châle est en picots… je couine ! (et c’est le cas pour le châle qui court sur mes aiguilles en ce moment…)
La patience est donc la règle mais pour un résultat qui le mérite largement !
Abencerage Shawl 5
Le résultat, donc, le plaisir que j’ai à porter ce châle, toutes les difficultés techniques qui m’ont tant appris sans oublier qu’au fil des mailles, il y a aussi le souvenir d’un séjour tout près d’Etretat dans une yourte (parfois, j’y glisse le nez pour voir si il y a encore un peu de cette odeur de feu de bois qui avait imprégné nos vêtements)…
Cet « Evrest » est devenu un objet précieux à mes yeux

Bonne journée

Ma trousse de toilette été 2016

Bonjour,

Il semblerait que mes vacances s’achèvent, en tout cas le dépaysement, la nature, l’eau, la connexion aléatoire au monde extérieur (et surtout aux réseaux sociaux – ce qui n’est pas toujours un mal…)

Partir en vacances, en week-end, c’est glisser dans ses bagages sa trousse de toilette. Parfois, il s’agit juste d’une brosse à dents… d’autres fois il s’agit « juste » de déménager une salle de bain déjà bien engorgée et débordant de produits dont l’utilité reste à démontrer – surtout pour quelques jours loin de la maison.

Je voulais vous parler de ma trousse de toilette des vacances parce que j’appartiens à l’option 2, que j’ai décidé de me soigner et que… l’ado commençant à bourgeonner, il était temps de reprendre les fondamentaux avec lui.
Donc, cette année, je ai essayé de ne pas déménager la salle de bain.

Dans la trousse de toilettes de l’été, il y avait bien sûr les crèmes solaires, brosses à dents/à cheveux, dentifrice.
Un shampooing doux, le même pour toute la famille (pas mon spécial couleur ou volume ni les conditionneurs… et compagnie).
Le gel douche surgras qu’utilisent les hommes de la maison pour survivre à leur peau atopique, j’y ai survécu aussi, les odeurs de fleurs d’îles paradisiaques en moins.

Note pour les mamans d’ados, j’ai -encore- la chance d’avoir un ado qui se lave à l’eau « humide » (et non pas sèche…)…
Je n’ai pas -pour le moment- ce combat à mener de l’eau qui coule sans toucher la peau. Il adore l’eau, ressort de la douche avec l’odeur du savon même si j’aimerais qu’il pense à insister un peu plus sur les aisselles. Mais on ne gagne pas à tous les coups. Hélas !

Dans mes bagages, le savon surgras ultra doux de chez Gaiia reçu dans la Yoga Box de juin pour le nettoyage quotidien du visage.
Par principe pour l’acné, on m’a toujours déconseillé le savon sauf surgras. L’ado n’est pas fan.
J’essaie de lui faire comprendre qu’un débarbouillage n’est pas inutile. Mais le passage au savon n’est pas son truc. Option vaporisation d’eau minérale semble plus lui convenir (enfin… Quand il y pense…).
Durant ces quelques jours, il s’agissait de lui faire comprendre qu’un débarbouillage le matin pour enlever les sécrétions de la nuit et le soir pour effacer les traces de pollutions et calmer la peau de toutes les sollicitations de la journée était nécessaire et présentait le bénéfice d’une petite rencontre avec soi.

Si je ne me bâts pas sur un récurage même en douceur du visage c’est qu’il y a une chose qu’il apprécie c’est la lotion ou le tonique.
Pour nos vacances, j’ai choisi d’essayer l’Ultra Facial Oil-Free Toner de Kiehls, une lotion sans corps gras pour réduite l’excès de sébum. Le produit est oil-free sans être un produit pour ado bourgeonnant, on me l’avait conseillé en magasin pour la période des grosses chaleurs de l’été. C’est une marque que j’apprécie depuis quelques années, le flacon bleu faisant un peu médical, c’était pas trop mal pour l’ado qui avait tendance à considérer la trousse de toilette comme un « truc de fille »…
Le Loulou s’y plie assez facilement, parfois, j’en profite si je suis dans la salle de bain à cette phase pour passer le coton dans le cou, derrière les oreilles… Là où la crasse s’installe en toute impunité, selon le principe du si je ne le vois pas ça n’existe pas.
Pas de crème pour lui, pour moi la crème Fraicheur de beauté de Nuxe que j’avais eu en échantillon. Un retour au source d’une certaine façon, cette marque m’a accompagnée durant des années.
En démaquillant d’appoint, j’avais glissé un échantillon du « En deux coups de baguette rose » de Garancia dont j’aime beaucoup le côté apaisant et la texture. C’est le chouchoutage de certains soirs…

Pour le corps et son hydratation, j’ai opté pour du très simple : ma bouteille d’huile de sésame.
C’est un rituel que je pratique depuis plus de deux mois maintenant. En massage sur tout le corps avant la douche.
J’ai pu constater une belle évolution de petits problèmes de peau qui ont tendance à s’installer avec l’âge. Pour le loulou, rien ! Il était en poussée d’eczéma à son retour de colo et pour lui comme pour moi hors de question de repasser sous cortisone surtout en cette période. Donc rien sur sa peau hors de la protection solaire et plein de câlins…
L’huile de sésame m’a également servi pour quelques « bains d’huile » après les journées à la plage et les bains de mer qui transforment mes cheveux en paille.

Et puis, il y a mon incontournable, mon parfum… Enfin mon eau de toilette… Découverte il y a quelques années chez Kiehls l’Aromatic Blend Vanille & Cèdre n’est malheureusement plus distribuée sauf en lait pour le corps et en gel douche. J’arrive bientôt à la fin de mon flacon… et c’est un peu un crève-cœur pour le coup.

Ajouter un mascara, un gloss et un vernis à ongles et voilà ce que fut ma trousse de toilette allégée et simplifiée de l’été 2016.
Il me reste à poursuivre sur cette voie en allégeant grandement ma salle bain – c’est pas gagné !

Et vous, à quoi ressemble votre trousse de toilette des vacances ?
Comment se passent vos routines et celles de vos enfants dans la salle de bain ?
Des conseils pour m’aider avec mon ado qui bourgeonne ?

Bonne journée !

Les vacances s’achèvent…

Bonjour,

Les vacances s’achèvent…

On a laissé la moyenne montagne verdoyante pour rejoindre la plaine, les routes goudronnées et le bruit.

Les réveils matinaux à 11 heures du matin seront très vite un très lointain souvenir.
De même que ces rencontres furtives sur le chemin, une belette, une biche ou un jeune renard… Les lapins de Garenne ? C’est surfait !!
On ne parle même pas de ces soirs où on pouvait inventer de nouvelles constellations et plonger les yeux vers le fond de la voie lactée…

On retrouve la maison, on compte les plantes qui ont survécu aux brusques montées de chaleurs, les machines tournent…
On va voir le garagiste pour un changement de pare brise… Pas fun.
On se rend compte qu’on a laissé l’appareil photo à la campagne, il faudra attendre pour revoir les photos de vacances…
Petites déconvenues mais on fait avec (ou sans)…

On profite de Paris encore un peu désert…
On ne mange plus dehors ou presque, on mange en terrasse…
On traîne… On a encore le temps…

Encore le temps d’être un peu en vacances…