Juste un dernier rang… (avant la fin du monde ?)

Bonjour !!

Aujourd’hui, on va parler Tricothé / Café Tricot et compagnie.

Organiser un tricothé, c’est toute une aventure.
A la maison, ce n’est pas toujours simple et parfois on est bien obligé de pousser les murs tellement on a envie de pouvoir accueillir toutes les copines rencontrées dans la vraie vie et sur le net, mais c’est jouable même à une bonne dizaine (suivant la taille du salon) pour un goûter, une soirée, un apéro ou un brunch en petit comité.
IMG_9342
En ce début de printemps, avec le beau temps revient, on se dit que c’est l’occasion de pouvoir se réunir et d’envahir les parcs et les squares sans se poser trop de questions. On étale la couverture, on squatte les bancs, les unes apportent les boissons, les autres amènent, salades, sandwichs, gâteaux et bonbons… Et on prie que le jour venu, le ciel soit de la partie, les températures correctes…
Ça, c’est pour les beaux jours…
tricothé 004
Mais en hiver, quand le vent souffle, que la pluie tombe… et qu’on se gèle les gambettes, réunir entre 10 et 30 personnes en un même lieu chauffé, accueillant et où on peut squatter autant qu’on veut tout en pouvant boire et manger en tricotant (on est là pour ça… non ?), c’est un sacré exploit.

Il faut trouver le lieu qui veuille bien nous accepter – pas toujours gagné…
Bien sûr, il faut une date pour que tout le monde soit là… Alors au choix ou pas, on vote ou on opte pour une date « fétiche » : « la copine qui revient de Nice sur la Capitale », ou on négocie avec le gérant de l’établissement qui nous accueille une date qu’il aurait de libre… Ou les trois à la fois !
Après avoir déterminé le nombre de participants, c’est parti, on lance les invitations…
IMG_9347
Et c’est là que commencent les angoisses…
* On prévoit 20 et on monte tout doucement à 10… Arg !!
* On prévoit 20, on bloque le compteur à 20… Et seulement 10 se présentent…
* On prévoit 20 et l’avant-veille, on s’aperçoit qu’on est monté à 35 participants en une nuit… Et là…, on sue à grosses gouttes…
(Vous l’aurez sans doute compris, je suis une angoissée de la vie 🙂 )
Et puis, c’est le grand jour et finalement tout se passe bien, on arrive presque à caser tout le monde.
Certes, on est un peu serrées, on ne peut pas trop bouger… On n’est pas trop sages voire un peu indisciplinées face aux serveurs qui tentent de gérer une vingtaine tricoteuses dans le brouhaha général d’un bar branché et bien animé d’un samedi après-midi.
Thé, café, cocktail se sont enchaînés… Et vous avez goûté les fameux cupcakes ?!
IMG_9333
Bref, ce fut par un après-midi d’hiver bien humide, le 8 février dernier que j’ai eu le grand plaisir d’organiser mon premier tricothé hors de la maison…
Depuis le temps qu’on se le promettait, nous étions allées poser nos pelotes au Dernier Bar avant la Fin du Monde pour un après-midi déjanté, plein d’éclats de rires et de rencontres.

Encore mille mercis, Cyril, pour avoir adhéré à l’idée et nous avoir laissé un petit bout de salle.
Merci à toute l’équipe !!

On remet ça ?

A bientôt ! 😉

P.S. : un très grand merci à mon petit frère pour les photos ! Bisous !

4 réflexions sur “Juste un dernier rang… (avant la fin du monde ?)

  1. Ho super idée ! Ca me dit bien pour la prochaine fois ! Je compatis, c’est compliqué l’organisation, en ce moment j’organise un troc/vide atelier de matériel de loisirs créatifs, mais j’ai du mal à réunir des gens !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.