FastForward

Bonjour !!

Il a fait chaud ! Mais depuis hier, je me demande si on n’est pas entrés en ère glacière !! En tout cas, j’ai pu reprendre le tricot et l’alpaga 😉
En été, on prépare l’automne et l’hiver…, enfin… quand on est prévoyante !! Mais, ça donne chaud !!

Aujourd’hui, je vous présente un joli projet d’automne : un col réversible pour homme.
003
Lorsque Christelle Nihoul a recherché quelques testeuses pour un col pour homme (un modèle créé pour Bicyclaine), je n’ai pas hésité longtemps.
Si à la maison « monsieur mon mari » a toujours chaud, le petit cou de mon ado fait le délicat…
007Le col est un col réversible avec un empiècement en côtes pour placer le menton. Une des faces présente un motif en jacquard, l’autre un motif jouant sur une géométrie créée par des mailles allongées et des alternances de rangs endroit et envers.

Le choix des couleurs par mon dichromatique préféré s’est bien passé 😉
Nous avons choisi en coloris principal un écheveau légèrement entamé de (Vi)laines Chaussettes en « Tentacules d’Ursula » et pour le contraste une Rowan Fine Art light fingering.010
Comme tous les modèles de Christelle, c’est un petit challenge… Originalité et un peu de technique… Je ne me suis pas ennuyée et je suis sûre que ceux et celles qui se lanceront un jour sur ce petit col ne seront pas déçus du voyage.
004
Mon Loulou est fin prêt pour les dimanches matins d’automne un peu frisquets où nous partirons en balade à vélo… Voir pour frimer devant les copains…

Le patron sort aujourd’hui pour le festival du Lot et la Laine !!

Bonne journée !!

Juillet, chaleurs et orages

Bonjour,

Juin a filé si vite, il fût bien rempli, bien dense de belles surprises et de moins plaisantes.
J’ai pu ce mois dernier finir mon Exocet dont je vous parlais en début de semaine dernière, participer à un test automnal dont le patron sera publié très prochainement et avancer à grand pas sur un petit haut sans manches… rose… (le rose et moi, on n’est pas forcément toujours très très en phase, je frôle l’ultime légèreté 😉 ).
001
Juillet s’annonce comme le mois des manches longues et des laines denses.
Au programme, finir le petit haut rose, (ce fut fait ce week-end !)
007
et peut-être le Masgot commencé fin mars… mais difficile de tricoter de l’apaga ces derniers jours…

Dans la rubrique « Commencer », j’appelle les KAL(s) !
Avec pour commencer un châle en DK, le Celtic Myths. J’ai craqué pour la bordure !! Et le patron est gratuit !!!
Mes écheveaux sont en transit, j’espère les avoir dans le courant de la semaine prochaine et commencer pour le 14 juillet !
Puis deux pulls incontournables en fingering.
Le Boxy de Jojy Locatelli.
001
Il sera en Pimprenelle de Graine de Laine (que j’avais eu la chance et le bonheur de racheter à Marianne. un joli coloris : « sieste sous le tilleul ». Un pull large en mode tunique comme j’aime à porter sur un legging, une jupe longue ou un jean… bref polyvalent !!

J’avais d’ailleurs prévu ces écheveaux pour l’autre projet que je ne vais pas tarder à commencer : le « Grand Large » de Lili comme tout.
003
Je crois que, pour ce classique, les écheveaux de Lilou Tweed pour lesquels j’avais craqués lors de la dernière vente d’avril seront parfaits…

Voilà le gros programme qui va largement déborder sur août ;-)… il va me falloir réfléchit à alléger sérieusement le dit programme d’août…

Juillet va être un mois intéressant sur bien des plans tant professionnel (vais-je survivre à toute cette pression ? 😉 ) que personnel (seule sans le loulou pendant tout ce temps !!)

Bonne journée !

J’ai une nouvelle copine !

Bonjour,

J’ai pris quelques jours de vacances pour être un peu avec mon loulou… faire des choses ensemble (Japan Expo ?!)… et notamment, la tournée des médecins pour faire un check-up du loustic avant les vacances.

A l’ombre, bien calfeutrés à la maison le reste du temps, on tente de lutter contre la canicule, en attendant le papa qui lutte de son côté pour rentrer à la maison dans des transports en commun en surchauffe.

Alors le tricot ? Non, non, on ne laisse pas tomber… mais l’alpaga (Quelle idée !!), ça tient chaud !!
Pour varier les plaisirs et faire un peu d’air, j’ai une nouvelle copine !
037
L’hiver dernier, j’avais investi dans un joli dévidoir en bois qui m’avait déjà bien simplifié la vie dans mon bobinage d’écheveaux… Au mois de mai, j’ai craqué pour le bobineur… c’est fou le temps qu’on gagne !! Je ne regrette absolument pas mon achat à l’aveugle sur un célèbre site de vente (Ebay ?).
J’ai longtemps estimé que cet investissement était largement dispendieux (mais j’ai étalé la dépense et été patiente pour trouver des prix plus que compétitifs, aux vues de ce que j’avais pu comparer ici et là.)
038
Bien sûr, c’est un objet qu’il faut manier avec douceur. On ne bobine pas comme une forcenée, on trouve doucement un rythme acceptable entre le dévidoir et le bobineur et ça roule !
Les cakes sont plutôt jolis mais pas forcément impeccables quand les écheveaux sont particulièrement longs ou denses. En tout cas, c’est bien suffisant !
039
Voilà, je m’occupe en préparant mes projets de l’été… et il y en a… ainsi que pas mal d’écheveaux à bobiner !
Je vous en parle très vite !

Bonne soirée !!