Et le sage Janvier s’en va…

Bonjour,

Comment ça le redoux ?
Non, non ! On ne quitte pas nos petites laines !
Le ciel était clair et lumineux avec un air de printemps en début de semaine dernière. C’est de nouveau couvert et pluvieux aujourd’hui mais toujours assez doux…
Mais il a fait froid ce mois-ci… Mes géraniums ont souffert des premières gelées. Je les isole et les chouchoute tant que je peux…

Peu d’articles sur le blog ces derniers temps et pourtant j’écris… j’écris beaucoup…
017
Je me suis inscrite à l’atelier « 52 graines de Bonheur » proposé par Séverine Seintourens et Stéphanie Leschiera et j’ai commencé à suivre les défis proposés sur la Page FaceBook « Créer etc. » de Stéphanie.
J’écris donc quotidiennement et cela me fait beaucoup de bien. Je me pose à mon bureau avec mon cahier le temps de faire quelques lignes. Je trouve un peu de sérénité dans ces quelques instants d’introspection sur des thèmes qui me changent de mes préoccupations quotidiennes.

Mes aiguilles s’agitent aussi en fin de soirée quand la maisonnée redevient calme et qu’on a enfin rangé cahiers, livres et devoirs… le cliquetis des aiguilles accompagne le ronronnement du lave-vaisselle.
J’ai terminé mes deux gros projets de fin d’année : le Boxy et le Danzig, pour me lancer dans un nouveau KAL et craquer pour un nouveau modèle de châle.
C’est avec Béatrice des Pelotes de Sacha que je me suis lancée dans un nouveau pull en fingering, le Herbarium de Nadia Crétin-Léchenne avec son joli devant en dentelle. Mais en fingering, c’est long !! C’est toujours long ! Mais le motif est addictif, il faut juste être vraiment attentif une moitié de rang sur quatre, ça roule !!
013
La laine est une tweed de Lilou. Mes premières Lilou enfin sur mes aiguilles !! Je m’inquiétais un peu de la texture mais finalement elle est très douce et très agréable à tricoter…
On verra ce que ça donnera à porter…

Et puis pour le châle, il s’agit du premier modèle proposé par Christelle Nihoul dans le cadre de son Shawl Club 2016. « Ruby on rails » est un vrai coup de cœur. J’aime sa géométrie et sa texture. Et sa construction est une belle aventure.
Mon Ruby se délave un peu en allant sur le orange avec des Chaussettes Grenadine de Marion.
016
D’autre projets me font de l’œil mais j’essaie de rester concentrée pour ne pas m’éparpiller.
Car en cette saison, je m’endors très rapidement sur mes aiguilles le soir, j’avance doucement. Parfois je fais à peine deux rangs avant de rejoindre ma couette.

Il est vrai que je me pose beaucoup moins pour tricoter durant mes jours de congés depuis le début de l’année. Je suis dans une grands phase de désencombrement et de réaménagement de mon environnement. 10 ans que nous vivons dans cet appartement, 10 ans que j’essaie de concilier tant bien que mal sa bonne tenue, mes hobbies et la vie de famille. 10 ans que je laisse s’entasser beaucoup trop de choses en espérant avoir le temps… un jour.
012
J’ai lu le livre de Marie Kondo « La magie du rangement ». Plus de 20 sacs poubelles ont quittés l’appartement et je n’ai travaillé que sur ma partie de l’armoire et une dizaine d’étagères… Effrayant ! ce que l’on peut entasser d’inutile ! J’ai aussi redécouvert quelques trésors mais je jette beaucoup au final ! et étrangement, cela fait un bien fou !! Tant au moral qu’au physique (… enfin, parfois j’ai les muscles bien endoloris…)
Il me reste encore du travail, à raison de 4 ou 5 heures par semaine, ça risque de durer un petit moment, cette histoire de désencombrement…

Voici les nouvelles pour ce mois de janvier qui touche doucement à sa fin. Un mois riche et dense, de longues nuits d’hiver et le froid qui ont bercé et engourdi mon univers. Mais toujours mille projets en tête…

Et la question du moment :
– Est-ce que tu vas à L’Aiguille en Fête ?
– OUI !!

Passez une belle fin de week-end !

Là-haut sur la montagne….

Bonjour,

Il neige !!
Il neige… partout sauf chez moi !!
056
Ok !
Mais ça se confirme, il fait froid ! Et surtout le loulou a déclaré être malade… Comprendre « j’ai le nez qui coule, je ne peux plus respirer… »
Tout ça parce que la semaine dernière, il ne voulait pas entendre parler de bonnet et d’écharpe…
Mon ado est comme tous les ados, une drôle de bête…

Surtout que faire un bonnet, ça prend le temps d’un week-end « au calme » et que les designs se bousculent suffisamment pour en trouver un sympa et à la mode…

Mais non…
Alors je me console et je me tricote un bonnet (un autre…)… Ce n’est pas comme si mon tiroir ne débordait de bonnets, d’écharpes et de snoods…
Je persiste… On n’a jamais assez de bonnets !!

C’est ainsi que Bivouac s’est retrouvé sur ma tête ! Un petit modèle qui monte facilement en une après-midi.
Le modèle est une bonnet en cloche plutôt classique et le motif dessine une forme de montagne.
017
Le nom de ce modèle d’Alex Tinsley m’avait fait sourire.
Je me voyais en forêt sous la neige bataillant avec une tente (et non ! pas de Quetchua en stock !!) pour m’abriter ou tentant d’allumer un feu de bois à la nuit tombée (sans doute une envie de marshmallows grillés ?!)

J’ai choisi pour ce modèle une laine bien chaude, une Malabrigo Worsted, toute douce et toute rouge.
On ne sait jamais… si je me perdais dans la neige… (Vous savez… celle qui n’est toujours pas tombée !!)
055
Il me reste à trouver la neige et des copains pour partir à l’aventure… Le mari et l’ado ont voté pour le canapé !!

Bon… Elle arrive cette neige !!
(Je fais quoi maintenant ?? 😉 )

Hiverner

L’hiver a pris sa place dans mon nid.

Il a commencé à s’installer sournoisement alors que le froid n’avait pas encore frappé à notre porte.
C’est la lumière qui, la première, m’a manqué. Les matins, blottie, à regarder le soleil poindre au dessus des cimes bien au delà des 8 heures le matin me mettent un peu mal à l’aise et me bercent dans une léthargie dont je ne suis pas fan… et pourtant…
Si cela a perturbé ma routine… je me suis laissée faire peu à peu…

Puis l’envie de nourritures un peu plus consistantes et roboratives s’est fait sentir. Adieu les salades et les sandwichs qui donnent bonne conscience, les soupes semblent demander leur part au quotidien, d’instinct, et rythment les repas du soir (au moins…). Ce qui n’est pas sans susciter des grognements dans la salle à manger quand il s’agit de mettre les bols sur la table…

Et puis le froid… Celui qui saisit les mollets et fait regretter de vouloir jouer les pépettes même en collants opaques et bien chauds.
On regarde par la fenêtre en essayant de trouver le courage pour aller faire un peu de sport (à moins que ce ne soit dans l’espoir de trouver une excuse pour ne pas enfiler les baskets…)
Les soirées s’écourtent. Allongée sous les plaids, je m’endors sur le canapé après deux petits rangs. Finalement, serait-on mieux sous la couette ?

L’hiver a pris sa place dans mon nid.
J’ai essayé un temps de lutter – j’essaie toujours un peu…
Est-ce l’expérience ? la vieillesse ? la sagesse ?
Il y a un moment où il n’y a plus à lutter juste à se laisser porter et accepter le nid de l’hiver. Car, au fond, le printemps est proche…

On nous fait croire que l’on peut toujours vivre au même rythme, que les saisons n’ont pas de prise sur nous… Que notre énergie est toujours la même… Dans quel joli mensonge nous berçons nous ?

A chaque saison, son rythme, sa personnalité, sa routine, ses célébrations, son empreinte dans nos vies et dans nos corps
L’hiver impose son rythme à ma maisonnée, il nous berce, nous préserve, nous impose de rester à l’abri…
hiver
L’hiver a pris sa place dans mon nid…

Belle année 2016

Bonne Année !!!

Ça va, je ne suis pas en retard ?
2016 est enfin là !
Il semblerait qu’en retournant ces chiffres, on puisse lire le mot « joie ».
C’est ce que je vous souhaite pour les 366 jours qui viennent…( Ah, tiens ! Une année bisextile !!)
nouvel an 2016Les premiers jours de l’année 2016 ont été pleins de joie…
Joie de retrouver plus de soixante membres de ma famille le 1er janvier.
Joie de retrouver d’un coup plus de 40 copines plus ou moins perdues de vue le 2 janvier.
Joie de traîner au lit le 3 janvier et de passer un moment en famille autour d’une galette.
Et le 4, joie de retrouver le bureau et les journées qui filent trop vite… (mais je ne m’étendrai pas sur cette « joie »-là… hein !)

2016 s’ouvre sur de nouveaux rêves, de nouvelles envies…
071Si sur mes aiguilles, je persiste sur mon Danzig… j’ai monté quelques mailles d’un nouveau projet avec le reste de l’écheveau esseulé à la fin du Season’s Promise, mais je trainasse un peu…
087
Les projets fusent eux aussi… Il faut dire que les copines sont persuasives (oui, je suis faible ! Et j’ai un stash qui déborde…), autrement dit, il y a du (des !!) KAL(s) dans l’air. Enfin, pas seulement…
On commence avec l’Herbarium de Nadia Crétin-Léchenne pour un Kal avec Béatrice des Pelotes de Sacha qui commence le 18 janvier (peut-être).

© NCL knits

Audrey et Aurélie ont eu la bonne idée de me rappeler que j’avais acheté de quoi me lancer dans un Poolside (je vous jure…)

© grasflecken 2013.

et… Christelle Nihoul vient tout juste de lancer un appel pour un KAL autour du Moonlight Dancer d’Elise Dupont… C’est malheureux : il est sur ma liste et j’ai la laine… mais j’ai un peu de répit : il est question de commencer le 15 février avec le risque que j’oublie la date si on ne me chauffe pas les oreilles.

© Elise Dupont

Et voilà !!
ou presque…

Parce que Christelle est une designeuse prolifique, elle propose un Shawl Club 2016, autrement dit 6 patrons de shawl (+ 1 surprise) avec KALs tout au long de l’année… Et comme ses designs sont toujours à tomber, j’ai succombé (d’ailleurs, j’ai déjà choisi ma laine pour celui qui sort le 20 janvier… quand je dis que mon stash déborde…)

Je crois que l’année commence bien, et que je vais avoir de quoi m’occuper…

Et c’est sans compter quelques projets d’écriture, la reprise de la lecture – j’ai repris ma liseuse pour les transports – et des envies de jouer avec les encres et l’aquarelle…
On parle de ma reprise du sport ?

Oui, je sais les journées n’ont que 24 heures !
Mais 2016 a 366 jours !
366 jours qui attendent qu’on les remplisse de joies, d’inspiration et d’un brin de créativité… Non ?

Belle et bonne année 2016!!