Season’s Promise – Episode 7 – Sous les giboulées d’avril…

Bonjour !

Le septième épisode de Season’s Promise est en ligne.

On y parle des projets de mars et avril :
Terminé
Le 3 Color Cashemere shawl de Joji Locatelli pour le Kal organisé par Lise (Instagramm @nutellise) et le groupe dédié sur Ravelry
Avec des laines Petit Bout de Laine et La Fée Fil

En cours
Le « Ruby on rails » de Christelle Nihoul Avec de jolies (Vi)laines
et le Herbarium de Nadia Crétin-Léchenne en Tweed de chez Lilou
098Le Common Ground d’Elisabeth Smith en Ecological Wool de Cascade Yarns

Les projets à venir (une fois les projets précédents terminés… Ou pas…)
Le Game of Thorns d’Elise Dupont me fait de l’œil, il faut dire que j’ai la laine depuis le calendrier de l’avent de la Pelote Vagabonde, il est temps de s’y mettre !!
096
Les châles de Melanie Berg sont aussi  très   tentants… Il est étonnant que je n’en ai aucun jusqu’à présent… Cette association de fingerings ne devrait pas tarder à sauter sur les aiguilles…
097
Les projets couture :
des housses de coussins pas très élaborées et des projets de patchwork « Cinnamon Patch » à finir.
099

Musique : Romantic Folk Loop – FREE Instrumental Background Music | Creative Commons by Twisterium is licensed under a Creative Commons Licence

À très bientôt pour de nouvelles aventures…

En passant chez la Marquise….

Bonjour,

S’il y a un lieu incontournable dans nos balades lorsque nous descendons sur Lyon, c’est une pâtisserie qui fait aussi salon de thé et qui accueille notre gourmandise dans les murs du Vieux Lyon, dans la très passante rue Saint Jean à l’angle de la rue Bombarde…
050
« A la Marquise », je retrouve les recettes sucrées qui m’ont accompagnée durant mon enfance et mon adolescence, dans ces rues que j’ai connu presque par cœur au cours de mes années de lycée. C’était avant,… on pouvait encore jouer à « trabouler » d’une rue à l’autre, ou se glisser dans une cour admirer l’architecture, les balcons et les escaliers en colimaçon… Aujourd’hui, c’est par surprise que l’on peut découvrir cet envers du décor…048
Mais pourquoi, ce nom, « A la Marquise » ?
Demandez au premier lyonnais qui passe !! Enfin…
Espérons qu’il se souviendra de la Marquise de Sévigné qui s’arrêtait faire une halte à Lyon chez le chamarier (intendant des finances de l’évêque) en descendant voir sa fille au château de Grignan. D’où le nom et ce parfum d’antan qui nous accompagne dans cette promenade toujours chargée d’anecdotes historiques.047
Bref.. revenons à mon estomac… Les tartes pralines, bugnes craquantes, tartes à la rhubarbe, aux abricots ou au myrtilles, sans oublier les meringues toutes roses nous font signe depuis la vitrine…046Soyez gourmands… et surtout pas timides… Passez la porte, vous voilà au pays des merveilles…

A la Marquise
Maison du Chamarier,
37 Rue Saint-Jean,
69005 Lyon
Téléphone :04 78 37 89 85

Season’s Promise – Episode 6 – S’il ne fallait se découvrir que d’un fil…

Bonjour,

J’espère que vous avez passé une belle semaine et un beau week-end malgré le temps parfois un peu instable.
Et voici (Enfin !) un nouvel épisode du podcast !
On y parle des POP’S avec Samuel de la boutique Pulp’s à Paris, de la situation de mes encours (prochain épisode très vite pour vous parler de tout ça…), de ma collectionnite de pelotes et d’écheveaux de laines et de psychologie de bazar…

Des projets, encore des projets !!
Terminé – Le 3 Color Cachemere shawl de Joji Locatelli pour le Kal organisé par Lise (Instagramm @nutellise) et le groupe dédié sur Ravelry
Toujours en cours – Le « Ruby on rails » de Christelle Nihoul et le Herbarium de Nadia Crétin-Léchenne. Le nouveau site web de Nadia NCLKNITS.COM
Castonné – (et bien avancé) Un cardigan avec capuche, le Common Ground d’Elisabeth Smith

Des pop’s !
La boutique Pulp’s sur le net http://pulps.fr/fr/ et sur Facebook
Le salon Paris Comics Expo

La laine, c’est mal !! où j’ai -« encore »- craqué…
By Simone
http://bysimone.tictail.com/
La Fée Fil
http://lafeefil.bigcartel.com/
GarnStories
http://www.garnstories.de/
(Vi)laines
https://www.etsy.com/fr/shop/Vilaines

Passez une bonne fin de journée !
A très bientôt !!

Au pays des jus de légumes…

Bonjour,

J’espère que vous profitez bien de votre journée. Aujourd’hui, j’ai un joli ciel bleu pour mon déjeuner que j’ai choisi de passer en extérieur. Il ne fait pas encore très chaud mais avec une bonne veste, ça passera pour le bento du jour…
062
Je voulais revenir aujourd’hui sur mes expériences alimentaires menées depuis début mars et notamment sur les jus de légumes Yumi que j’ai découvert au gré de mes recherches…

Dans une perspective d’alimentation santé, et pour mettre en application mes convictions en matière alimentaire, je me fais régulièrement depuis plusieurs années des smoothies dans lesquels je mêle des pousses d’épinards, des carottes, des poivrons ou de la betterave et autres légumes aux divers fruits que je mixe.
058
Ainsi depuis quelques mois, je réfléchis à investir dans un extracteur de jus mais je n’arrive pas à me décider…
Ce qui m’intéresse dans l’élaboration des jus de légumes, c’est de pouvoir optimiser l’absorption des éléments nutritifs des légumes et de stabiliser ma consommation de légumes notamment dans le cadre de la préparation quotidienne de mes boîtes à Bentos.

Bref, au détour de mes recherches, je découvre Yumi.
J’en glisse un petit mot à ma cousine coach en nutrition qui pratique régulièrement les jus de légumes et je me lance dans une première commande. Je vous passe les aléas de la livraison, j’étais dans ma semaine « chat noir »…
040Mais au final, j’ai bien reçu mes jus dans une jolie boîte isotherme plus que parfaite. Et il faut bien penser à remettre tout cela très vite au frais…
041
J’avais choisi pour cette première commande le coffret Héros Urbain contenant les 7 jus classiques :1 Mojo, 1 Invincible, 1 Pacemaker, 1 No stress, 1 Antidote, 1 Focus, 1 La Fessée et j’ai rajouté 2 jus de saison !
042Ce coffret permet d’avoir un beau panorama des recettes proposées et l’ajout d’apprécier l’inventivité saisonnière.
Il y a ainsi pas mal de variété avec une gamme classique et des jus de saison qui évoluent au fil de l’année ! J’espère aussi voir arriver des nouveautés…

J’ai, par la suite, eu l’occasion de goûter deux autres boissons produites par cette maison. Le lait d’amande qui, peu sucré et de bonne texture, se révèle assez addictif.
Et la Chia Bomb, une boisson à base de graines de chia citronnée adoucie de vanille avec en note de fond un sympathique goût de gingembre.

Ce qui m’a conquis :
Les petites bouteilles contiennent au moins 70% de légumes frais extraits à froid, auxquels s’ajoutent des herbes aromatiques, des fruits et racines comme le curcuma et le gingembre. Nickel, c’est ce que je cherchais ! Le cahier des charges était rempli.

Côté restitution du goût, j’ai eu de belles surprises mais pas sur le jus phare « la Fessée » que j’ai trouvé trop citronné.
048
J’ai adoré le Mojo (Carottes – Curcuma – Menthe – Fenouil – Pomme – Gingembre – Citron vert – Ananas) et le No Stress (Fenouil – Céleri rave – Pomme – Poivron – Grenade – Citron vert – Gingembre – Basilic)
Ce fut un réel plaisir de déguster ces jus au déjeuner, petit déjeuner et aussi en encas…

En plus, avec le conditionnement en bouteille de 330ml, je peux les emporter partout (en les maintenant au frais) et ils se conservent un certain temps, je peux avoir un stock…
061
Ce qui me chiffonne… et ce dont je m’accommode…
Le prix… Oui, clairement, ce n’est pas donné à plus 5,50 euros la bouteille sans la livraison (et hors abonnement) c’est plus que le coût de mon panier repas de midi… Bref, je considère cet achat comme un luxe, car s’en est un.

Les contenants sont des bouteilles en plastique, ça fait beaucoup de volume en déchets. Bien penser à recycler tout cela !!

Un effet que je tenais à souligner au delà du pur plaisir, j’ai constaté que sur la période considérée de consommation de ces jus, j’ai cessé d’avoir envie grignoter durant mes heures de travail (même en ayant la tentation à portée de main).

Si vous souhaitez tester ces jus et si vous êtes parisiens ou de passage sur Paris, je ne peux que vous inviter à vous rendre jusqu’au 10 avril 2016 dans la boutique éphémère sis 14 rue du Château d’Eau 75010 Paris.

J’espère que votre pause de midi s’est bien passée… Je retourne à mes activités !!

Bonne journée !

Au bal des libellules

Bonjour…

Il paraît que les températures sont un peu remontées dans le sud… Qu’il faisait bien beau et chaud sur Paris hier…
060
En fait, moi, j’ai encore froid… Et je trouve que le printemps n’y met vraiment pas du sien !!
Mes copains jardiniers évoquent la lune rousse pour me faire patienter… Mais bon… J’ai du mal à me laisser convaincre…

Il faut se résoudre à conserver le bonnet…
Il y a un an et demi, j’ai réalisé ce bonnet, le Dragonflies Hat de Joji Locatelli avec deux pelotes de Nepal de Garnstudio DROPS.
Si je me souviens bien, c’était à l’occasion d’un Kal lancé sur Twitter et Instagram. Je réalise aujourd’hui que c’était mon premier modèle de Joji Locatelli.
059
C’est vrai que de prime abord le patron est un peu impressionnant. Et je me sentais un peu kamikaze de me laisser embarquée dans ce délire… Certes, il faut s’accrocher mais le motif se laisse monter en douceur, à condition d’être un peu concentrée.

L’intérêt du modèle c’est de proposer trois tailles de bonnet. Je pense que je tenterai bien un modèle en taille Small pour me faire une jolie toque pour l’hiver prochain…

Et vous, vous portez encore un peu vos bonnets en partant le matin ?