Se mettre au rythme de l’automne 

Bonjour,

J’espère que vous allez bien et que la vie sait chaque jour vous apporter les joies dont vous avez besoin pour éclairer votre quotidien.
L’automne est arrivé… et il s’installe un peu plus rapidement qu’on aurait pu le souhaiter. Les matins sont devenus un peu trop frais, la couette nous retient un peu plus à l’heure du réveil… et les cous commencent à s’enrouler d’écharpes ou de châles.
Mais les journées restent encore très agréables, ce qui reste un bonheur.

La luminosité de ces derniers jours me fait rêver, les fins de journée se parent d’or… on guette la feuille qui tombe… la branche qui se dénude… l’écureuil qui viendrait à s’égarer sous mes fenêtres.

Pourtant, je n’ai guère le temps de laisser mes pensées batifoler… et pourtant… peu importe… je m’accorde ces plaisirs…
L’eau bout, elle siffle légèrement comme un signal. Il est temps de prendre le temps. Les parfums herbacés s’échappent de la tasse… ce n’est pas « juste » le temps de la pause. C’est le temps où je m’accorde de m’occuper de moi. Il faut me rappeler de boire régulièrement, mes reins me font des misères… il est temps de croquer dans une pomme sentir la peau craquer, les saveurs partir à la rencontre des papilles et plonger le cerveau dans une extase différente à chaque fois… ne pas oublier que le prochain repas est loin…

La rentrée est passée, est-ce que j’ai pu m’installer dans une routine ?
Pas vraiment… la reprise est poussive pour le Loulou. Pas simple… le travail avant le plaisir ! Ce concept est une langue étrangère pour le jeune homme.
Cependant, on n’oublie pas que la vie est pleine de surprises et il semble qu’il se crée des amitiés fortes. C’est je crois ce que je peux lui souhaiter de meilleur.

L’été est déjà loin dans le rétroviseur, j’ai eu beau lutter, il fallait se rendrez à l’évidence. Changement de saison, changement de rythme.
Lever le pied, j’ai finalement compris il y a quelques jours que je ne pouvais que ceder.
Il me faut changer de rythme, écouter mon corps qui a déjà ralenti alors que mon esprit est encore en mode « sprint ».
Alors je m’impose cette pause matin et après-midi, de l’eau chaude, un fruit… quelques minutes dans le silence, la contemplation… quelques minutes pour me recentrer, me retrouver et visualiser la prochaine étape de la journée.

L’automne est arrivé, mon corps, mon âme se livrent à son rythme, à ses couleurs, à sa lumière, à ses odeurs…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s