Des découvertes en cuisine – Nu3 Insider club box été 2016

Bonjour,

Aujourd’hui petite balade en cuisine ou presque !!

Mi-juillet, juste avant mon départ en vacances, j’ai reçu la Nu3 Insider box de l’été.
J’ai découvert le site de vente en ligne Nu3 – Intelligent Nutrition alors que je cherchais de la purée de pistaches (j’avais fait le tour des magasins bio des alentours et le produit était introuvable.). J’y ai trouvé mon bonheur et bien plus… Beaucoup de produits sans lactose, sans gluten et issus de l’agriculture biologique convenant parfaitement aux végétaliens et crudivores (si vous en avez dans votre entourage !)
En fait, des produits dont j’ignorais absolument tout. L’occasion de fureter, d’essayer de comprendre et de faire des découvertes.
Curiosité quand tu nous tiens, je me suis inscrite au Nu3 Insider Club, ce qui me permet de vous présenter aujourd’hui cette box « Happy & Healthy » de l’été.

Le temps de revenir de vacances, de reprendre « une vie normale » et c’est parti pour la découverte, les interrogations et les sueurs froides.


On commence par les petits sticks Nu3 Mix Matcha Coco, un mélange de poudre matcha japonais et de sucre de fleur de coco. L’idéal pour préparer un matcha latte ? Il suffit de dissoudre le stick dans 50 ml d’eau puis de mélanger le tout dans 200 ml de lait chaud (ou froid, ça se tente aussi !!)

Il ne fallait pas se rater, le matcha est un produit que j’utilise assez peu mais pour lequel j’ai une vraie adoration. Son utilisation relève chez moi du cérémonial, les années de vie au Japon sont passées par là.
C’est ma zone refuge quand le moral flanche et que j’ai besoin de retrouver mon cocon. Ajouter que l’amoureux se laisse mener par l’estomac dès qu’on parle de noix de coco. On n’en attendait beaucoup.
Je n’ai pas été déçue. J’ai opté pour du classique un matcha latte au lait d’amande. Attention, le matcha est très présent avec un goût très proche de la pousse d’épinards cela peut rebuter certains.
J’attends que mon petit loup rentre de vacances et je compte bien lui faire partager cette découverte en ajoutant un de ces sticks à ma pâte à pancakes pour le brunch du dimanche.

On reste dans l’univers de la noix de coco, car on trouvait aussi dans cette box de la Nu3 purée de noix de coco…
Ok, le lait de coco, la crème de coco, l’huile de coco, le sucre de fleur de coco, je connais. Mais la pulpe de coco n’avait jamais passé la porte de la maison.
Pour réaliser ce produit, la chair du fruit de la noix de coco est séparée de sa coque dure puis séchée. Ensuite cette chair de noix de coco séchée est broyée puis transformée en purée pure et crémeuse. C’est un peu gras mais ce n’est pas de l’huile, on sent bien la fibre.
Pour le moment, je l’ai surtout utilisée dans mes curry et aussi mélangée au riz avec un grand succès. J’en glisse de temps en temps dans mon smoothie du matin ou dans mon porridge. J’ai l’impression de partir en voyage…
Je réflechissais à la facon de l’utiliser dans un gâteau lorsque je suis tombée sur ce cake aux nectarines et à la purée de coco sur le blog de Cléa Cuisine. Preuve que ce n’est vraiment pas une idée incongrue.

A la vue de la fiole de Nu3 Nutri-Nick Gouttes de Stevia – Vanille, j’ai fait la grimace. Ok ! La stevia, c’est le truc à la mode. Mais non, ça n’a pas le goût du sucre. Les hommes de la maison detestent ça. Donc, je suis le seul cobaye… Sachant qu’une petite bouteille peut sucrer jusqu’à 40 litres de liquide, j’ai du temps de test.
Petite frayeur ! Le goutte à goutte peut être rapide et il faut bien doser sinon, c’est bon à jeter ! Pour le moment, je me contente de sucrer mes yaourts, quelques boissons et mes flocons d’avoine.

Reste la Nu 3 Raab Vitalfood Protéine de Riz, le produit qui me pose le plus de questions.
Il s’agit de poudre de riz brun germé, riche en protéines végétales, acides aminés essentiels avec moins de 1% de matières grasses. Voilà… et je n’étais pas beaucoup plus avancée.
Finalement, comme j’avais fini une des boîtes de substituts de repas que j’utilise en collation après le sport, j’ai opté pour un mélange de lait végétal et de 20g de poudre. Ça n’a pas de goût salé ou sucré, j’ai décidé de l’utiliser en ajout de mon smoothie « retour de sport », la poudre épaissit le jus. Mais, j’avoue que je ne suis pour le moment pas super fan… surtout parce que cela change mes habitudes, il s’agira de voir si je finis par ne plus pouvoir m’en passer.
Je me pose la question de savoir si cette poudre pourrait se comporter comme une farine pour certaines préparations… A tester !

Voici donc mes dernières aventures en cuisine !
Je vous promets quelques photos de recettes dans les semaines qui viennent.

Bonne Journée

{Box reçue en test par le partenaire}

Season’s Promise – Episode 8 – Du bonheur en cuisine

Bonjour,

Bonjour,
Un petit podcast qui change un peu.
Tout d’abord, toutes mes excuses pour la piètre qualité de l’enregistrement. Mon environnement d’enregistrement a été plus bruyant que ce que je pensais… et mes fautes de français (arg !!)
Et donc, aujourd’hui, je vous emmène dans ma cuisine…

En commençant par un petit tour sur le marché pour parler de tout ce renouveau sur nos étales depuis quelques semaines : des fraises, des framboises, de la rhubarbe et des asperges…
Puis petite découverte autour de deux nouveaux livres qui ont rejoint ma bibliothèque : Veggie Bowls de Cléa et Healthy Vegan de Marie Laforêt

Des comptes Instagram en mode cuisine
@100-vegetal
@shewhoeats avec les blogs shewhoeats.blogspot.com et http://moichizen.exblog.jp/
@symmetrybreakfast
@whatforbreakfast
@pomodora14

J’espère que cette petite escapade vous aura inspirés !

A très bientôt

Au pays des jus de légumes…

Bonjour,

J’espère que vous profitez bien de votre journée. Aujourd’hui, j’ai un joli ciel bleu pour mon déjeuner que j’ai choisi de passer en extérieur. Il ne fait pas encore très chaud mais avec une bonne veste, ça passera pour le bento du jour…
062
Je voulais revenir aujourd’hui sur mes expériences alimentaires menées depuis début mars et notamment sur les jus de légumes Yumi que j’ai découvert au gré de mes recherches…

Dans une perspective d’alimentation santé, et pour mettre en application mes convictions en matière alimentaire, je me fais régulièrement depuis plusieurs années des smoothies dans lesquels je mêle des pousses d’épinards, des carottes, des poivrons ou de la betterave et autres légumes aux divers fruits que je mixe.
058
Ainsi depuis quelques mois, je réfléchis à investir dans un extracteur de jus mais je n’arrive pas à me décider…
Ce qui m’intéresse dans l’élaboration des jus de légumes, c’est de pouvoir optimiser l’absorption des éléments nutritifs des légumes et de stabiliser ma consommation de légumes notamment dans le cadre de la préparation quotidienne de mes boîtes à Bentos.

Bref, au détour de mes recherches, je découvre Yumi.
J’en glisse un petit mot à ma cousine coach en nutrition qui pratique régulièrement les jus de légumes et je me lance dans une première commande. Je vous passe les aléas de la livraison, j’étais dans ma semaine « chat noir »…
040Mais au final, j’ai bien reçu mes jus dans une jolie boîte isotherme plus que parfaite. Et il faut bien penser à remettre tout cela très vite au frais…
041
J’avais choisi pour cette première commande le coffret Héros Urbain contenant les 7 jus classiques :1 Mojo, 1 Invincible, 1 Pacemaker, 1 No stress, 1 Antidote, 1 Focus, 1 La Fessée et j’ai rajouté 2 jus de saison !
042Ce coffret permet d’avoir un beau panorama des recettes proposées et l’ajout d’apprécier l’inventivité saisonnière.
Il y a ainsi pas mal de variété avec une gamme classique et des jus de saison qui évoluent au fil de l’année ! J’espère aussi voir arriver des nouveautés…

J’ai, par la suite, eu l’occasion de goûter deux autres boissons produites par cette maison. Le lait d’amande qui, peu sucré et de bonne texture, se révèle assez addictif.
Et la Chia Bomb, une boisson à base de graines de chia citronnée adoucie de vanille avec en note de fond un sympathique goût de gingembre.

Ce qui m’a conquis :
Les petites bouteilles contiennent au moins 70% de légumes frais extraits à froid, auxquels s’ajoutent des herbes aromatiques, des fruits et racines comme le curcuma et le gingembre. Nickel, c’est ce que je cherchais ! Le cahier des charges était rempli.

Côté restitution du goût, j’ai eu de belles surprises mais pas sur le jus phare « la Fessée » que j’ai trouvé trop citronné.
048
J’ai adoré le Mojo (Carottes – Curcuma – Menthe – Fenouil – Pomme – Gingembre – Citron vert – Ananas) et le No Stress (Fenouil – Céleri rave – Pomme – Poivron – Grenade – Citron vert – Gingembre – Basilic)
Ce fut un réel plaisir de déguster ces jus au déjeuner, petit déjeuner et aussi en encas…

En plus, avec le conditionnement en bouteille de 330ml, je peux les emporter partout (en les maintenant au frais) et ils se conservent un certain temps, je peux avoir un stock…
061
Ce qui me chiffonne… et ce dont je m’accommode…
Le prix… Oui, clairement, ce n’est pas donné à plus 5,50 euros la bouteille sans la livraison (et hors abonnement) c’est plus que le coût de mon panier repas de midi… Bref, je considère cet achat comme un luxe, car s’en est un.

Les contenants sont des bouteilles en plastique, ça fait beaucoup de volume en déchets. Bien penser à recycler tout cela !!

Un effet que je tenais à souligner au delà du pur plaisir, j’ai constaté que sur la période considérée de consommation de ces jus, j’ai cessé d’avoir envie grignoter durant mes heures de travail (même en ayant la tentation à portée de main).

Si vous souhaitez tester ces jus et si vous êtes parisiens ou de passage sur Paris, je ne peux que vous inviter à vous rendre jusqu’au 10 avril 2016 dans la boutique éphémère sis 14 rue du Château d’Eau 75010 Paris.

J’espère que votre pause de midi s’est bien passée… Je retourne à mes activités !!

Bonne journée !

Une semaine de Bentos…

Bonjour,

Ça y est !! C’est fait ! Une semaine de bentos ! En fait, quatre jours car petit tour au restaurant organisé vendredi midi pour changer !!
009Quatre bentos. Je n’ai pas été très originale. Je me suis contentée de salades et de petits sandwichs.

Il faut dire que je m’étais organisée autour des salades car je voulais profiter de cette période pour tenter de rééquilibrer mon alimentation. J’avais envie de vert et de couleurs, de vitamines et de bonnes choses pleines d’énergie. Bonne ou mauvaise idée ? J’ai déjà quelques pistes…
007C’est très agréable de se pauser devant sa petite boîte toute pleine de verdure et de crudités croquants. D’accompagner ces légumes de crackers à l’avoine ou de sandwichs au saumon qui sont un de mes pêchés mignons.

Côté rééquilibrage, c’était plutôt pas mal, j’ai vraiment apprécié mes salades. Il faudra juste que je varie les plaisirs car les champignons ça suffit ! Il faut dire que ça faisait longtemps que je n’en avais pas mangé dans mes salades et que, accessoirement, j’en avais achetés largement trop pour la semaine. Donc saturation sur les champignons mais j’ai plein d’idées de salades pour la suite ! Prévoir plein de choses en petite quantité… Ça fait plein de Tupperwares dans le frigo qui déborde (aussi)…
017Préparer les bentos… C’est clairement toute une affaire… En théorie, l’idéal étant de faire son bento avec les restes de la veille, il serait normal de faire sa box le soir… Mon souci, l’absence de restes… Si, si !! J’ai bien essayé de faire de plus grandes quantités… Tout est avalé, c’est confirmé : il y a un ado en pleine croissance à la maison !!

Comme il s’agissait de salades et de sandwichs, j’avais placé mon temps de préparation le matin… Monumentale erreur !!

Tout le temps que je passe habituellement à discuter avec mon fils a été absorbé par cette occupation. J’étais dans le rush, un peu paniquée aussi par le temps qui défilait… Bref, ce n’est pas une bonne idée.
014A moins de préparer la veille et de faire l’assemblage le matin, ce que j’ai fait pour le bento d’aujourd’hui, mais il faut tout de même compter un peu plus de 5 minutes…

En résumé, il faut que je trouve mon rythme et que je varie aussi, je pense que les bols de bouddha pourraient être une bonne formule pour continuer la semaine… Autrement dit, l’ajout de protéines végétales, graines, légumineuses ou féculents pourrait rendre tout cela plus consistant sans que je me jette sur des crackers ou du pain…

Bonne journée et bon appétit !!

Les valeurs ajoutées – Comme au Vietnam

Bonjour,

Alors que les parisiennes (et les parisiens) arpentent les allées de l’Aiguille en fête, je vous emmène en balade gustative (et olfactive).
Direction le sud de Paris et on oublie la Porte de Versailles pour la Porte d’Italie…

Il y a quelques semaines, j’y retrouvais mon Papa et nous glissions doucement le long de l’avenue de Choisy sous un ciel peu clément.
Arrêt au 195.
La table était réservée, il ne restait qu’à attendre nos hôtes retardés par les aléas des transports.

Trois salles en verts et bruns, une ambiance un peu coloniale, un peu jungle… de quoi déjà nous dépayser.
On entend les rires de ce qui semble une réunion de famille dans la troisième salle. Les odeurs nous accompagnent et nous titillent…
On dévore des yeux les plats déposés sur les table voisines…
C’est presque de la torture !!

« Comme au Vietnam », c’est « comme à la maison » nous avait-elle dit…
Là où sa mère prend à emporter certains soirs avant de rentrer…

Bref, elle nous invite « chez elle ».
Je crois que c’est aussi un test : on goûte pour voir si on arrivera à faire venir Maman ici (Oui, c’est bon ! C’est même très bon… Il t’est interdit de louper ça – certes ça change des légumes vapeur… 😉 mais ça en vaut la peine !!)

J’avoue, je n’ai pas retenu le nom de tout ce que j’ai dégusté ce jour-là. Mais une nouvelle traversée de Paris devrait nous y reconduire très vite…
Je vous laisse dévorer et imaginer…

Il y a de la magie dans les rencontres que nous offre la vie et à la façon dont elle nous lie aux autres. D’autres visions du monde, d’autres univers, d’autres terres à aller fouler du pied et à découvrir… D’autres goûts, d’autres délices
Loin de mes Tori et des okanomiyaki, des sentes de l’Aubrac et de la truffade, des sommets du Jura suisse et de la fondue moitié-moitié, je sais aujourd’hui, sans avoir recours au net, à quelle date tombe le Nouvel An Chinois…
Et vous ?

Comme Au Vietman
Spécialités vietnamiennes
195 Avenue de Choisy, 75013 Paris
Tel. : +33 (0) 9 80 33 17 93
fermé le lundi / ouvert de midi à 15h et de 19h à 23 h

Une soupe, deux soupes…

Bonjour,

Automne,
Retour sur mon activité « préférée » du week end… faire les courses et enchaîner la préparation des soupes…
004
Après le marché et l’air frais qui pique bien le matin… pendant que la maisonnée (et pas que la mienne) dort encore, je déballe mes trouvailles pour faire un peu le point des repas de la semaine.
L’automne est là avec ses légumes si particuliers qui, à profusion, nous éloignent de l’été et nous entrainent vers des plats de plus en plus cocoonants.
Les carottes sont toujours de la partie… Le cochons d’Inde est dingue des fanes… Il paraitrait que les carottes rendent aimables et font les cuisses roses… toujours rien vu concernant ledit cochon d’Inde…
Carottes et pommes de terre sont ma base expérimentale pour le curry japonais du dimanche soir (avec possibilité d’extension au jour suivant…)
008
Mais les soupes sont belles et bien de retour.
Elles vont de la très classique « Carottes-courgettes » à la complexe « 5 légumes et plus par jour » dans laquelle, j’incorpore les légumes souvent peu appréciés à la maison comme les blettes… C’est une des rares manières que j’ai trouvé pour qu’elles soient consommées sans trop de couinements…
012
Les soupes d’automne, ce sont aussi le potiron qui se retrouve aussi en gratin, la courge butternut que je trouve de plus en plus facilement… et la courge spaghetti : je suis tombée dessus ce week-end. Je me demande encore comment je vais la préparer et surtout… quel goût a une courge spaghetti ?
Ah oui ! Vous avez peut-être remarqué qu’il n’y a pas de poireaux dans mon panier. Il pourrait y en avoir mais en ce moment, je prépare pas mal de soupes en avance. Il se trouve que le poireau tourne très vite dans ma soupe et la rend plus amère si on ne la consomme pas le jour même, ce qui est souvent le cas et ce, même si je la congèle…
Et voilà, les repas de la semaine sont « presque » prêts, il reste juste à trouver l’accompagnement idéal !

Bon courage dans vos cuisines… Couvrez-vous et à très bientôt !

Finalement, on a « presque » trouvé le rythme…

Bonjour,

Ca y est !!! On va pouvoir sortir les pulls !!
Un copain de mon fils est arrivé à la maison avec son anorak !! Je crois que c’est un signe ?!

C’est quand on pense qu’on a tout prévu que l’imprévu arrive…
055Et oui, une belle entorse. J’aurais bien aimé m’en passer… j’imagine déjà les dédales du métro demain et leurs escaliers… la station debout dans le bus ou le tram, les bousculades… chouette !!
053« Heureusement » comme je m’étais déjà fait une entorse l’année dernière (bien plus grave), je suis équipée…

Comme la maison est envahie aujourd’hui par des ados, je pensais me cacher dans ma chambre et avancer mon en-cours. Je suis en retard…
014en fait, c’est surtout long de tricoter de la lace ! Mais j’aime beaucoup ce modèle, je m’accroche (en attendant rien d’autre n’avance !!)

Et puis non… les ados ont toujours faim… et en plus, ils ont des exigences !
« Des choses qui ne font pas grossir, Madame ! »
A 12 ans et au régime ?!
045On improvise les salades… (et zut ! je n’ai plus d’avocats pour le reste de la semaine !)
049Mais ils se jettent aussi sur les brioches… ( ils se sont donnés bonne conscience avant ?)

Un week-end comme un autre finalement…

Bon dimanche !

Encore un gâteau à la banane

Bonjour,

Première semaine d’école écoulée tant bien que mal. C’est aussi dur pour les parents que pour les enfants de retrouver le rythme… qu’est-ce qu’on était bien avant !!
Encore quelques semaines et on sera vraiment dans le rythme… juste à temps pour les prochaines vacances !!
080
Reprise du rythme rime toujours ici avec gâteau ou pain à la banane.
C’est un peu mon gâteau fétiche depuis quelques années comme le gâteau au yaourt et la génoise l’ont été dans mon enfance (on pourrait parler aussi du gâteau roulé mais celui-ci reste le domaine réservé de ma maman, je ne l’ai jamais retenté depuis mon départ de la maison…)

Bref le gâteau à la banane, c’est tout une histoire, avec plein de variantes, d’arômes, et d’ingrédients additionnels…

Comme promis au grand Zak (il y a bien longtemps !!), voici la dernière version de la recette, plus moelleux et moins sucré…
* 250 g d’un mix de farine et de farine complète ou semi complète (j’envisage de tester avec un peu de farine de châtaignes prochainement…)
* 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (alimentaire)
* 1/2 paquet de levure
* 1 ou 2 pincée(s) de sel
* 100g de beurre mou ou fondu (à adapter)
* 3 cuillère à soupe de miel liquide
* 2 œufs
* 3 bananes bien mûres
à l’envie ajouter des noix, de la noix de coco, des raisins, des cranberries…

Faire préchauffer le four à 180°, préparer 1 ou 2 moules (si on veut en congeler un peu)
Dans un premier bol, mélanger les éléments « secs », et dans un second mélanger d’abord le beurre et le miel (éventuellement au mixer…), ajouter les œufs et les bananes écrasées.
Bien mélanger puis ajouter le contenu du premier bol, sans mélanger trop.
Mettre dans les moules puis dans le four 40-50 minutes (parfois c’est moins long, d’autres fois plus…) vérifier la cuisson avec un couteau.
Après l’avoir sorti du four, laisser un peu reposer puis démouler.
Se conserve très bien au réfrigérateur.

De quoi prendre des force pour le petit déjeuner !

Bon appétit et bon dimanche !